Comment optimiser vos prestations de VTC ?

adminloic Conseils

Œuvrer en tant que VTC peut être une bonne idée afin de gagner un peu plus d’argent et faire une carrière pleine d’aventure. C’est en effet un domaine qui ne souffre pas de la crise et qui brasse chaque année plusieurs centaines de milliers d’euros. Mais pour devenir un bon VTC, il y a quelques bases à avoir. Le point.

Une formation capacité transport pour commencer

Même si le métier de VTC n’exige pas encore aujourd’hui l’obtention d’un certificat de capacité de transport, suivre une formation VTC  est de mise afin d’optimiser et sécuriser votre nouvelle activité. En France en effet, le débat reste encore ouvert sur l’important de ce genre de diplôme pour les VTC. Les capacitaires sont toujours d’avis de déloger ceux qui n’ont pas leur capacité transport. Une demande qui n’est toujours pas passée aux yeux des autorités.

Quoi qu’il en soit, avec une formation disponible en ligne pour quelques dizaines d’euros seulement, vous n’aurez pas de mal à suivre une formation capacité transport spécifiquement adresser aux VTC. Celle-ci ouvre droit à un certificat capacité transport tant pour les conducteurs que pour les dirigeants d’entreprise.  

Enregistrez-vous auprès du RCS

Bien évidemment, pour votre nouvelle activité, une simple formation VTC ne suffira pas. Afin d’œuvrer en toute légalité et tranquillité, vous devez également vous enregistrer auprès du RCS. Ceci vous ouvrira les portes à un Kbis.

Les conditions pour votre enregistrement dans le RCS ne changent pas. Néanmoins, sachez que depuis 2005, la mise en application de la nouvelle loi sur la consommation, même les entrepreneurs indépendants doivent avoir un compte bancaire pro pour prétendre à un Kbis. Le but étant de permettre un suivi plus strict et plus facile des avoirs de l’entreprise. Pour information, le kbis est un genre de résumé du registre des commerces et des industries présentant votre entreprise dans les grandes lignes. C’est la pièce d’identité de votre entreprise de VTC. Il est utile notamment en cas d’audit. Il est valable pour une durée de 3 mois. Pour en obtenir un nouveau, vous devez simplement en faire la demande.

À un RIB s’ajoutent la demande d’enregistrement, le statut de l’entreprise et quelques documents. La liste est disponible auprès des autorités, voire en ligne.

Faites une demande de licence auprès de la DREAL

La demande de licence auprès de la DREAL permettra de rassurer les clients et d’optimiser par la même occasion la qualité de vos prestations. Aussi, outre la formation VTC, et après l’obtention de votre Kbis, vous devez faire une demande pour obtenir un numéro de licence.

La licence de conducteur est aussi indispensable pour les conducteurs de poids lourds et les transporteurs de marchandises légers ou non. La demande prend quelques semaines et vous permet de vous enregistrer dans la liste des VTC disponibles dans la région. De quoi apporter encore un peu plus de poids à votre activité.

Pour information, avec le numéro de licence vous obtiendrez un macaron violet que vous devez placer à l’arrière de votre véhicule et qui contiendra votre numéro de licence. De quoi rassurer les clients.  

You May Also Like..

A quelles occasions doit-on refaire sa plaque d’immatriculation ?

La plaque d’immatriculation est un écriteau généralement de consistance métallique, fixé à tout véhicule terrestre (motos et voitures en l’occurrence). […]

Les bonnes raisons de recourir aux services d’un spécialiste en réparation de pare-brise

Il serait trop risqué de conduire une voiture avec un pare-brise fissuré, notamment la nuit. Le chauffeur pourrait mettre sa […]

Réussir ses investissements en Belgique, les astuces

Laisser simplement votre argent dormir à la banque n’est pas la meilleure solution. Non seulement dans un compte courant, il […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *